ACTUALITES
Disciplines
Gendai Goshin-Jutsu
La self-défense est mise en oeuvre dans la vie de tous les jours, et, lors d’une agression, elle consiste en la restitution et la mise en application des techniques et tactiques travaillées dans les dojos et salles de sports. 
 
Lors d’une véritable agression ou confrontation il n’est plus question d’art martial avec l’exécution de beaux mouvements ou de sport de combat avec un arbitre pour gérer le temps et la sécurité des combattants. 
 
Dans ce contexte particulier, la victime est surprise et non préparée, que ce soit au niveau psychologique ou d’un point de vue physique (Je ne vais pas acheter mon pain avec l’idée que je vais me faire agresser). 



























Gendai Goshin jutsu self defense akser
Néanmoins elle devra apporter rapidement une réponse et choisir entre une réaction de fuite si cela est possible, une réaction verbale, ou un affrontement physique, avec les risques que cela comporte.  
 
La pratique et l’entrainement à la self-défense développent une éducation mentale et une maitrise de gestes qui pourrons être restitués afin de se protéger.  
 
Cette forme de self-défense est basée sur un apprentissage de gestes simples : 
 
-  esquives et blocages pour ne pas être affaibli physiquement et psychologiquement. 
 
- ripostes par des coups frappés ou contrainte articulaire pour préserver mon intégrité physique. 
Gendai Goshin jutsu self defense akser
Les principes et techniques sont assimilables rapidement, et l’entraînement génère des automatismes, qui en permettent la restitution. 
 
Le pratiquant ne doit pas attendre des années de pratique pour que l’attitude et les gestes travaillés soient efficaces. 
 
Les techniques compliquées, trop élaborées ne pourront être mise en application lors d’un affrontement réel. Il est donc inutile de perdre son temps sur ce type de travail. Il est préférable d’aller à l’essentiel et de développer une attitude comportementale par des mises en situation dans le cadre de scénarios réalistes. 
 
L’entraînement procure un bon développement psychomoteur et permet d’installer la confiance en soi. Cela permettra de réaliser une analyse, et de faire un choix sur la tactique à mettre en place, face à une situation critique. 
  
Aujourd’hui la self-défense passe par la prévention, elle consiste en l’anticipation de ce qui pourrait se passer, et en la construction de méthodes de réponse pour chercher à éviter de se retrouver en situation critique, ou d’agression sur sa personne. 
 
Si par exemple je ressemble à une victime, avec mon portable ostensiblement tenu en main, et faisant du lèche vitrine, je risque fort de me le faire voler à l’arraché. 
 
Derniers conseils : soyez vigilants, négociez ci cela est possible, sinon osez la riposte et frappez là où ça fait mal ! Seule la loi de la légitime défense fixe la limite de votre intervention. 
 


par Joseph LAMBERT, Ex-instructeur Police Nationale, Référent Self-défense