ACTUALITES
Disciplines
Karate-do Shotokai Egami Ryu
Le style "Egamiryu® " a été développé par le Maître Egami à la suite de longues années de pratique avec Funakoshi Gîchin O Sensei et avec le fils de ce dernier. Maître Egami, lors du changement qu'il a apporté à sa pratique, a insisté sur le fait que la technique doit se rapprocher le plus possible des mouvements naturels du corps.  
 












































































































Egami
Egami
Shigeru Egami O Sensei
Il a ainsi abandonné la gestuelle contractée, saccadée et relativement peu rapide de la technique qu'il avait pratiquée durant de longues années, pour se concentrer sur la fluidité et la décontraction. Ces éléments auxquels s'ajoutent la vitesse, la mobilité et bien sûr la concentration ont fait de sa technique un style particulier.  
 
Bien que Maître Egami n'ait jamais nommé sa pratique par son nom, le créateur de l'AKSER, A.Schneider a qualifié le style avec le nom "Egami" en reconnaissance de l'apport inestimable apporté par Egami Sensei à l'évolution du karaté-do

Karate Shotokai tsuki
William A. Schneider Sensei
Un exercice fondamental et très important, le "ren kumite" est typique de la pratique du style. Au fur et à mesure des progrès du pratiquant, cet exercice devient de plus en plus difficile. En effet à un certain niveau, le pratiquant doit l'exécuter contre plusieurs adversaires en même temps et cela sans interruption. En fait le ren kumité est un exercice où Tori peut être assimilé à une roquette cherchant la cible personnifiée par Uke.
Ren tsuki midare
Junshi Anton Schneider attaquant Miranda Gomes en Ren tsuki kumite
Stage international  AKSER à Porto
Les kata pratiqués dans le style sont ceux du Shotoryu, avec quelques modifications afin de se rapprocher, le plus possible, de situations plus logiques.
kata shotokai
Renshi Franck GRACIA exécutant Kanku dai
Stage international AKSER à Mirepoix
Le Doshu et Soke de la spécificité du style Shotokai pratiqué dans l’Akser a demandé à des hauts gradés de faire évoluer la pratique vers des exercices plus diversifiés et avancés par rapport aux exercices classiques. Dans cette perspective, un exercice d’enchaînements avec des techniques variées, a été développé par Hanshi Günther Bitzer-Gavornik (Autriche). S’exécutant avec un embusen en étoile, cet exercice a été nommé "Hoshi no kihon".
Hoshi no kihon
Hoshi no Kihon en ouverture d'un stage international AKSER à Mirepoix
Il est donc fermement recommandé à tous les experts et instructeurs d’Akser International la pratique de cet exercice au début de chaque entraînement. Par ailleurs « Hoshi no kihon » sera également mis en place comme exercice au début de chaque stage.  
 
 
Par ailleurs, toujours dans la même perspective, Kyoshi Goran Sovtic (Akser Serbie) a développé un kata spécifique sortant du cadre habituel: "Pasadi"